Jason Mercier, le joueur de poker

jason-mercier-le-joueur-de-poker

Malgré son jeune âge et un début récent sur les tournois de poker en live, Jason Mercier s’est rapidement imposé pour devenir l’un des meilleurs joueurs de poker. Pourtant, rien ne prédestinait ce jeune américain au poker. Etudiant en mathématiques, Jason Mercier comptait devenir professeur avant que la victoire de Chris Moneymaker aux World Series of Poker 2003 ne change sa vie.

Jason Mercier n’a découvert le poker qu’à la fin de son adolescence, encouragé par ses amis lycéens qui pensaient que son esprit mathématique ferait de lui un excellent joueur de poker. A ce moment-là, il s’agit plutôt d’un loisir entre amis, le jeune américain hésitant plutôt à enseigner les mathématiques ou le basketball, ses deux grandes passions.

En fin de première année d’études universitaires, Jason Mercier décide d’abandonner ses études en espérant devenir un jour joueur de poker. Pour financer ses dépenses quotidiennes, il devient entraîneur de basket durant un an et découvre au même moment le poker en ligne.
Sous le pseudo “treysfull21”, il joue des mains de plus en plus importantes jusqu’à atteindre 2,000,000 mains en 2007.

Un jour, pour tromper son ennui, il décide de disputer une partie lui permettant de remporter un ticket pour l’European Poker Tour de San Remo, le plus grand tournoi de poker live italien. Il encaisse un gain de 1,372,893$, un record pour une première participation à un tournoi. Avec une bankroll aussi importante, Jason Mercier devient rapidement un participant régulier aux tournois en ligne ainsi qu’aux tournois live.

Il a réussi à terminer à trois reprises dans les places payées par le WSOP 2008. Quelques mois plus tard, il termine en 6ème place de l’European Poker Tour Barcelone et en première place de l’European Poker Championships 2008.

En 2 ans de carrière, Jason Mercier a réussi l’exploit d’accumuler près de 3,000,000$ de gain en poker de tournoi, en particulier grâce à ses cinq victoires. Si Jason Mercier continue sur sa voie, il deviendra l’un des plus grands joueurs de poker de l’histoire.
C’est donc tout a fait logiquement que Pokerstars, une salle dans laquelle il a fait ses débuts, lui a proposé un contrat de sponsoring.

Jason Mercier ne consacre pas sa vie au poker. Il aime dribbler de temps en temps avec ses amis et se promener sur la plage. Il apprécie également communiquer avec ses fans sur son blog ou sur sa page facebook.

Michael Mizrachi, le joueur de poker

michael-mizrachi-le-joueur-de-poker

Le nom Mizrachi vous est peut-être familier. Pour cause : les frères de Michael, Robert, Daniel, Eric, sont tous les trois des accros du poker. Rien d’étonnant à ce que Michael ait lui aussi succombé. Tous ont réalisé de belles performances lors des tournois mais Michael est de loin le plus talentueux des quatre frères.

Michael naît dans une famille de garçons passionnée de poker. Comme ses frères, Michael est initié très tôt au monde du poker. Ses frères se révèlent assez doués, ce qui le pousse lui aussi à jouer au poker. Rober, son frère aîné, est le premier à jouer au poker en ligne. Ses frères suivent le même chemin quelques années plus tard.

Michael se destinait à l’origine à des études de médecine. Il choisit alors de débuter ses études plutôt que de se consacrer au poker comme ses trois frères. Mais il abandonne rapidement ses études et décide de se consacrer à sa passion. C’est en 2004, suite à la naissance de son fils que Michael Mizrachi se met à accumuler les victoires, et pas qu’avec des petits montants.

L’année suivante, en 2005, il remporte ainsi WPT L.A. Poker Classic ainsi que les trois places payées sur le circuit. Surnommé “The grinder”, du fait de sa capacité à remporter de fortes sommes d’argent ($2,785,844 en 2005, $2,400,000 en 2006, $412,000 en 2007, $800,000 en 2008, $335,000 en 2009, $1,700,000 en 2010…); il est l’un des meilleurs joueurs de poker de sa génération.

Ce n’est pas pour rien qu’Absolute poker, une salle de poker en ligne, lui a proposé de devenir son sponsor. Après quelques mois, le contrat est cependant rompu et Michael Mizrachi s’associe avec Poker Battle ainsi qu’avec un casino de Las Vegas.

La suite est un peu moins rose, de nombreuses taxes impayées ayant conduit le fisc américain à lui réclamer de fortes sommes. Le joueur de poker est alors contraint de revendre un appartement familial situé à Miramar ainsi qu’une propriété dans laquelle il vivait avec sa famille et son frère.

C’est lors du Main Event WSOP, suite à ses déboires fiscaux, qu’il remporte son gain le plus important : $2,3 millions de dollars. Il passe de 7e en jetons au tout début de l’épreuve à chip leader, avant d’être sorti du fait de la perte de deux coins flip.

C’est un joueur aujourd’hui craint sur les tables de poker du fait de son agressivité. Ses gains atteignent au total $11,135,000, ce qui en fait l’un des joueurs les plus récompensés. Au niveau titres, il n’est pas en reste puisqu’il est entré 7 fois dans l’argent aux WSOP 2005. Il a déjà terminé 23 fois dans les places payées dans les WSOP.

En 2010, a également eu lieu une première historique puisque les quatre frères Mizrachi sont parvenus à rentrer dans l’argent du Main Event des World Series 2010.

Michael Mizrachi a une femme et deux enfants et vit actuellement à Hollywood, en Floride. Il passe la plupart du temps sur les circuits de tournois, invitant occasionnellement sa femme, Aidiliy Elviro, également joueuse de poker, et leurs deux enfants, Paul William et Julie Malka, à l’accompagner.

Dewey Tomko, le joueur de poker

Dewey Tombo est un joueur émérite qui a fini deux fois à la seconde place du tournoi Main Event des WSOP. Ce qui aurait pu le dissuader de continuer n’a au contraire fait que renforcer sa volonté de gagner. Dewey Tomko n’est pas un joueur très connu : il passe en effet très peu de temps dans les tournois mais n’a pourtant jamais raté un seul tournoi Main Event des WSOP depuis l’année 1974.

Dewey Tomko est originaire de Pennsylvanie. C’est dès son enfance que sa passion pour les jeux débute. Durant ses moments d’ennui, il aime traîner dans les salles de jeu et regarder les plus grands joueur au poker. Il s’essaie bientôt au poker avec des joueurs et ne tarde pas à découvrir qu’il est doué. Il devient alors un habitué des salles de jeu et ne tarde pas à rivaliser avec des joueurs bien plus âgés que lui et beaucoup plus expérimentés.

Il remporte bientôt assez d’argent pour payer ses études, ses factures ainsi que pour se construire une solide bankroll. Il réussit facilement à concilier ses deux passions, le poker et ses études, puisqu’il décroche son diplôme haut la main et commence à se faire un nom sur les tables de poker.
A la fin de ses études, il devient professeur dans une école maternelle et enseigne durant plusieurs années. Mais sa passion du poker ne l’a pas quittée : il passe en effet ses nuits à jouer au poker contre des vétérans d’une Vietnam et il n’est pas rare qu’il reparte avec leur paye mensuelle. Il n’hésite pas à passer la nuit sur la même table lorsqu’il y a beaucoup à gagner.

Il finit par se rendre compte que jouer au poker lui rapporte beaucoup plus que son salaire de professeur. Il apprend également qu’un bon professeur doit rester alerte et éveillé, ce qui rend inconciliable ses deux passions.
Il décide donc de démissionner et de se consacrer à plein temps au poker. C’est peu de temps après qu’il devient un habitué de quelques grands tournois, ce qui lui permet de détenir le record du joueur ayant fait le plus d’apparitions aux World Series of Poker. Il y a joué chaque année depuis 1974, ne ratant jamais un seul tournoi.

Même s’il n’est pas l’un des meilleurs joueurs mondiaux, il a néanmoins de très bons résultats. Il remporte son premier bracelet en 1979 et accumule les victoires depuis lors. A 42 reprise, il est parvenu à rentrer dans les places payées des tournois et s’est toujours hissé en bonne place, remportant au total 2,6 millions de dollars de gain au WSOP.

David Ulliott, le joueur de poker

david-ulliott-le-joueur-de-poker

Dave “Devilfish” Ulliott est un joueur assez mystérieux qui a un passé assez particulier. Il a d’abord fait ses armes dans divers genres d’établissements sans licence : salles de billards, champs de courses, boomakers… Ses mauvaises fréquentations l’ont conduit par deux reprises en prison. Une première fois pour avoir “travail” avec une équipe spécialisée dans l’ouverture de coffres-forts pour les propriétaires désirant frauder leur assurance. Une seconde fois lors de sa participation à une bagarre près d’une boîte de nuit. Mais rassurez-vous, il n’a encore jamais tué personne.

Il a commencé à jouer au poker avec ses amis et utilisait des pierres tombales comme tables de poker improvisées. Il est devenu tellement bon qu’il s’est mis à battre ses parents très régulièrement, ce qui a poussé ces derniers à le mettre dehors.

David Ulliott trouve alors un job dans une fabrique de boucliers et consacrer de plus en plus de temps à sa passion. Il fait des parties de Five Card draw durant chacune de ses pauses repas et finit par ruiner l’ensemble de ses collègues, qui refusent désormais de jouer avec lui.

David Ulliott se lie rapidement d’amitié avec le patron de casino Jack Gardner. Il passe son temps à y jouer mais finit par être renvoyé car il gagne rapidement toutes les parties, ce qui décourage les autres joueurs de s’asseoir à sa table.

Il décide alors d’ouvrir une bijouterie et se met à jouer au poker avec d’autres joueurs. Jusqu’à ce que la même chose se reproduise. Chassé par les autres joueurs, il se met alors à jouer en tant que professionnel au Victoria Club de Londres. Le succès est immédiat.

C’est en 2001 que David Ulliott a été surnommé “Devilfish”. Son surnom était alors “Dave the Clock”, un surnom beaucoup plus gentillet qu’il avait reçu lorsqu’il avait essayé de payer son buy-in avec une horloge appartenant à son grand-père. Cette fois-ci, un joueur très en colère d’avoir perdu contre lui, Men «le Maître » N’guyen.

Son surnom lui est resté et il en a même fabriqué deux bagues qu’il porte à chaque main. La première contient le mot “FISH” et la seconde le mot “DEVIL”. Il a remporté divers tournois : le Jack Binion Open de Tunica (2003), le British Open (2004), le World Heads Up Pot Limit Omaha Championship (2004), World Poker Open Pot Limit Omaha (2002), et le European Omaha Championship (1998). Il termine deux fois deuxième au World Series of Poker.

David Ulliott a deux ex-femmes qui lui ont donné sept enfants. Il a également créé un site de poker en ligne, Devilfish poker.

Scott Clements, le joueur de poker

scott-clements-le-joueur-de-poker

Né en 1982, Scott Clements débute sa carrière professionnelle en tant que courtier en hypothèques. Même si un avenir florissant s’offre à lui, Scott Clements a une autre passion : le poker. Et celle-ci le conduit à abandonner son emploi en 2005 pour s’y consacrer définitivement.

Au début, il se consacrer exclusivement au poker en ligne mais finit pas abandonner lorsque l’Etat de Washington le déclare illégal. Il est alors contraint de se reporter sur les parties en live, ce qui s’avère finalement une bonne chose : Scott Clements réussit à prendre 3 places payées dans les World Series of Poker 2006. Il réussit à terminer en bonne position et affronte Phil Hellmuth, surnomé “Poker Brat” sur l’une des tables finales.

Scott Clements enchaîne ensuite les tournois live. Il n’est pas encore très connu et de se faire une place auprès des autres joueurs pro de poker. En octobre 2006, soit seulement quelques mois plus tard, il remporte le Tour Canadian Poker Open, et en janvier 2007 WPT PokerStars Caribbean Poker Adventure. C’est tout ce dont il avait besoin pour se faire une place au sein du cercle fermé des meilleurs joueurs de poker au monde.

Au même moment, Scott Clements fait la rencontre de celle qui deviendra bientôt sa femme, une coiffeuse, qui cessera son emploi pour l’accompagner sur les différents tournois. En 2007, ils se marient.
Mails il y a un endroit que la femme de Scott Clemens n’apprécie pas trop : Les Vegas. C’est pourquoi, juste avant de se rendre au WSOP 2007 et pour rester le moins de temps possible sur place, Scott Clements s’envole en Californie pour le Main Event des Heavenly Hold’em Series. Et il trouve encore un peu de temps pour se rendre au Johnny Chan Poker Classic, cette fois en Colombie britannique.

Peut-être que ces deux détours lui ont servi d’échauffement car Scott Clemens remporte son deuxième bracelet au cours de ces WSOP 2007. Il se classa 5e mais Scoot découvrir au cours de ce tournoi quelque chose qui allait considérablement changé sa vie. Lors d’une partie d’Omaha, une variante du poker, il découvrit que c’est là qu’il pouvait le mieux réussir. C’est là qu’il réussit à gagner son bracelet, face à des joueurs tels que Andy Black, William Durkee ou encore Eric Lynch.

Depuis, Scott Clemens continue d’accumuler les bracelets : il finit en 2e place au Championnat du Monde d’Omaha Hi/Lo et en 3e place au Pot Limit Omaha Hi/Lo.

Eric Hershler, le joueur de poker

Eric Hershler est né en Afrique du Sud. C’est là qu’il découvre le poker et qu’il enchaîne les parties avec ses amis et sa famille. Il y passe toute son enfance, mais une fois devenu jeune adulte déménage à Los Angeles, aux Etats-Unis. Assez doué pour les études, Eric Hershler y démarre des études de droit et finit par devenir avocat. C’est aussi à Los Angeles qu’il rencontre celle qui deviendra bientôt sa femme.

Eric Hershler s’intéresse depuis assez longtemps au poker mais n’a pas encore réalisé qu’il pourrait devenir joueur professionnel et vivre de sa passion. A ce moment, il ne joue encore que dans des salles de jeu ou dans des petits tournois. Mais au printemps 2007, tout va changer : Eric Hershler décide de s’inscrire au World Poker Tour Main Event alors qu’il n’avait encore jamais participé à aucun grand tournoi ni affronté des joueurs professionnels.

Eric Hershler réussit à gagner $2,500,000, ce qui le propulse immédiatement sur le devant de la scène. Pour un joueur amateur, c’est un très bon début qui augure de nombreuses victoires. Eric Hershler termine ainsi avec les plus grands du poker Paul Wasicka, Chau Giang, et J.C. Tran. Sa victoire le conduit à reconsidérer le temps qu’il consacre à sa carrière d’avocat et à laisser une place plus grande au poker.

Malheureusement, Eric Hershler ne renouvellera jamais un aussi bon résultat. Peu de temps après, il se qualifie au WPT World Championship in Las Vegas où il finit en 48e place. Même s’il compte toujours continuer sa carrière d’avocat, il commence à avoir du mal à consacrer ses deux passions et ne résiste pas au succès qui lui tend les bras. Les années suivantes, il continue de fréquenter les tournois organisés à Los Angeles et à Las Vegas, ajoutant de nouveaux records à son portefeuille. Sa meilleure performance a eu lieu au Five Diamond World Poker Classic où il a réussi à terminer en 5e place.

Eric Hershler est l’un des rares joueurs de poker à ne se consacrer à sa carrière de joueur qu’à mi-temps, utilisant le peu qu’il lui reste pour une profession particulièrement exigeante et demandant un travail soutenu. Aucun doute que si Eric Hershler décide de se consacrer à plein-temps au poker, ses adversaires le verront d’un autre oeil et craindront de se retrouver avec lui sur une table de tournoi.

Jeffrey Lisandro, le joueur de poker

IMG_3414

Jeff Lisandro est né an Australie mais a quitté sa terre natale pour aller vivre en Italie, où il réside toujours. A l’âge de 5 ans, sa mère lui enseigne les rudiments du poker et depuis sa passion ne l’a pas quittée.

C’est en 1997, au World Series of Poker, qu’il fait sa première apparition. Depuis, il a finit dans les tables finales de 9 tournois, mais ce n’est qu’en 2003 qu’il commence à faire parler de lui. Durant le WPT Bellagio Five Diamond, il réussit à remporter $122,000. Depuis, il accumule les beaux scores : $194,000 au Heads-Up Limit Holdem, $542,360 au WSOP de Lake Tahoe…

En 2006, son nom devient célèbre mais pas à cause de ses victoires. En effet, Prahlad Friedman, l’un de ses adversaires, l’accuse d’avoir de ne pas avoir placé l’un de ses jetons, ce qui finit par déclencher une belle dispute entre eux. Finalement, une caméra vint apporter la preuve que Jeffrey Lisandro n’avait pas triché mais Friedman ne s’est jamais excusé de l’avoir faussement accusé. Malgré cet évènement, Jeffrey Lisandro finit à la 17e place et repart avec $659,730.

Une année plus tard, il finit 6e à Rendez Vous A Paris et repart avec 89k. En 2008, il termine 4e à l’Aussie Millions Poker Championship et repart avec 132K. Plus récemment, il a encore remporté un gain de 64K au même tournoi. Au total, Jeffrey Lisandro a réussit à amasser 2.6 million de dollars lors de tournois.

Jeffrey Lisandro est un joueur plutôt discret qui est connu pour passer son temps à manger des chewing-gum sur les tournois pour ne pas avoir à parler à ses adversaires. Il partage son temps entre Las Vegas, Santa Barbara où il détient une propriété et Salerno, en Italie, où il détient une seconde propriété.

Jeffrey Lisandro a prouvé qu’il avait du talent dans toutes les variantes du poker et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.